(1) Grâce à des stations de prise en charge bien visibles depuis le réseau routier, tous les conducteurs réguliers connaissent le dispositif.

(2) Grâce à l’outil de reporting, la collectivité suit et évalue en direct l’impact du dispositif sur la mobilité.

(3) Grâce au reporting détaillé, le gestionnaire de la ligne met en place le système d’incitation des conducteurs.

(4) Grâce au banc, le piéton n’a pas besoin de se mettre en scène. Il reste assis en lisant son bouquin, le conducteur qui passe s’arrêtera quand même !

(5) Grâce au panneau indicateur que le piéton sélectionne, les conducteurs savent à l’avance la destination attendue par le piéton.